lundi 25 février 2013

Cristal-Palace (Lyon 8ème - 69)

Le "Cristal-Palace" en 1930 - Photo © Jules Sylvestre / Bibliothèque municipale de Lyon - Fonds Jules Sylvestre (1859-1936) - Licence Creative Commons by-nc-nd 2.0

Ce grand établissement, construit en 1922, était pluridisciplinaire, puisqu'il accueillait au rez-de-chaussée une salle de cinéma de cinéma de 700 places, mais aussi une salle de boxe en sous-sol et une grande salle de réunion à l'étage, faisant également office de salle de bal et de concerts...

Photo libre de droit (domaine public)

Le cinéma "Cristal-Palace" a fermé ses portes en 1960.

De nos jours, le bâtiment est toujours visible, et il est occupé notamment par un commerce de fruits et légumes, et par une salle de sport...



Captures d'écran © Google Maps

Localisation : Lyon 8ème (69) - 104, avenue des Frères-Lumière (anciennement Grande-Rue Monplaisir)

 

jeudi 21 février 2013

Paris (Nantes - 44)


Le cinéma "Le Paris" ouvre ses portes le mardi 30 novembre 1947.

C'était un établissement de 950 places, pourvu d'une scène de 50 m², car dès l'origine films et spectacles de music-hall cohabitent en ce lieu.

En particulier, la célèbre revue nantaise "La Cloche",  fondée en 1895 - et toujours en activité de nos jours ! - investit les lieux dès l'année 1949...

A la fin de l'année 1978, l'activité cinématographique, toujours partagée avec le spectacle vivant, s'efface définitivement au profit des concerts de variétés...

En 1989, l'ancien cinéma devient un dancing, le "Paris Folies".

De nos jours, derrière la façade devenue bien anonyme se trouve désormais un lieu de culte...

Localisation : Nantes (44) - 29, rue du Général-Buat

Merci à Henri pour la photo, et n'hésitez pas à visiter son blog !


samedi 16 février 2013

Epatant (Paris 20ème)

Photo libre de droit (domaine public)

Le cinéma "L'Epatant" était un petit établissement à la façade très modeste, coincé entre deux immeubles beaucoup plus imposants !


L'établissement ouvre ses portes en 1907.

La salle, qui peut accueillir 260 spectateurs sur un seul niveau, est très rudimentaire : elle est équipée de sièges en bois, et la projection se fait à même le mur !

La façade évoluera à plusieurs reprises, comme en témoignent les cartes postales d'époque.

Photo libre de droit (domaine public)

Photo libre de droit (domaine public)

Le cinéma ne s'équipera jamais pour le cinéma parlant, et fermera définitivement ses portes en juin 1934.

Toute trace de "L'Epatant" a aujourd'hui disparu : il a été démoli et un immeuble de plus grande hauteur a remplacé le petit établissement.

Localisation : Paris 20ème - 4, boulevard de Belleville

 

samedi 9 février 2013

Grand Cinéma (Angers - 49)

Photo libre de droit (domaine public)

Pendant la première guerre mondiale, de nombreux théâtres de province se convertissent au cinématographe, de manière à occuper le personnel non mobilisé au conflit.

C'est notamment le cas à Angers (49), où le théâtre municipal devient le "Grand Cinéma" à compter du 25 mars 1915.

Construit de 1867 à 1871, à l'emplacement d'un premier établissement détruit par un incendie en 1853, le théâtre pouvait accueillir 728 spectateurs.

 Photo libre de droit (domaine public)

 Photo libre de droit (domaine public)

En 1920, l'activité théâtrale reprend définitivement ses droits, et l'établissement est toujours en activité de nos jours.

Photo © Denis Pithon, novembre 2005 / Wikimedia Commons - Licence Creative Commons Paternité 3.0

Localisation : Angers (49) - Place du Ralliement

mardi 5 février 2013

Royal et Majestic (Lagny-sur-Marne - 77)

Le "Royal" à droite, et le "Majestic" à gauche...

L'histoire des deux anciens cinémas "Royal" et "Majestic" est liée, du fait leur proximité et de leur dernier propriétaire commun.

Au temps du "Ciné-Théâtre de Lagny", avant le "Royal"...

En février 1914 s'ouvre un établissement avec une vaste salle de 700 places, le "Théâtre de Lagny" qui deviendra par la suite le "Ciné-Théâtre de Lagny" avant d'être rebaptisé le "Royal".

Pour le "Royal"... suivez la flèche !

Au "Royal", on pouvait aussi danser !

Outre les représentations cinématographiques, l'établissement comportait également un dancing.


Le "Majestic", en bord de Marne...

Adjacent au "Royal", avec une entrée indépendante, le cinéma "Majestic", directement situé en bordure de la Marne, était de taille plus modeste et pouvait accueillir 370 spectateurs.

En 1955 puis en 1958, les deux établissements seront victimes d'une crue de la Marne, comme en témoignent les saisissants clichés ci-dessous...




Le "Royal" connaîtra une gloire inattendue en 1978, à l'occasion du tournage en son sein du téléfilm "Ciné-Roman" de Serge Moati, où pour cette occasion il sera rebaptisé "Magic-Palace" pour les besoins du film !

 Du "Royal" au "Magic-Palace"... pour les besoins de la télé !

Pour ne pas être en reste, le "Majestic" sera quant à lui à l'honneur sur la pochette d'un disque d'Eddy Mitchell, grand amateur des salles de cinémas s'il en est !

Quelques années avant "La Dernière Séance" !

La fin de ces deux cinémas sera hélas moins rose, puisqu'ils seront détruits pour cause d'insalubrité juste à la fin du tournage du téléfilm "Ciné-Roman"... et remplacés par des résidences immobilières de standing !

Pour terminer, voici une vue aérienne de la ville, avec un zoom sur les deux établissements.



Localisation : Lagny-sur-Marne (77) - 26, rue du Chateau-Fort / Quai Savarin

Avec un immense merci à Bernard pour ces formidables documents et les éléments historiques !


samedi 2 février 2013

Ecran (Paris 15ème)

Photo libre de droit (domaine public)

Le cinéma "Pathé-Grenelle", construit par la société "Cinéma-Exploitation", avait ouvert ses portes au printemps de l'année 1908, dans une rue du XVème arrondissement de Paris, la rue du Théâtre, bien nommée puisqu'elle aboutissait face au Théâtre de Grenelle, futur cinéma "Palace Croix-Nivert" évoqué récemment sur ce blog !

La salle pouvait accueillir au total 1069 spectateurs, dont 264 au balcon.

La façade était identique à celle des autres établissements construits par la même société, tels que le "Pathé-Vanves" de la rue du même nom, future rue Raymond-Losserand (XIVème arrondissement).

Le cinéma changera plusieurs fois de nom au cours de sa carrière, devenant le "Rexy-Grenelle", "Rexy" puis finalement "L'Ecran" au moment de sa fermeture définitive le 31 janvier 1962.

Plus aucune trace de ce cinéma ne subsiste, détruit et remplacé par un immeuble d'habitations.

Localisation : Paris 15ème - 122, rue du Théâtre

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...