lundi 27 mai 2013

Studio-Luxembourg Accattone (Paris 5ème)

Mise à jour du 8 février 2016 : l'activité cinématographique a repris ses droits  le 19 septembre 2013 dans ce lieu, devenu le "Studio-Luxembourg Accattone", et exploité par son voisin de quartier "Les 3 Luxembourg" !

A noter toutefois que la façade reste inchangée... 


Le 1er septembre 2009, je concluais de la sorte l'article que je consacrais à ce petit cinéma d'art et essai du quartier latin :

Quel avenir pour ce lieu ?

Comme beaucoup de cinémas monosalles, l'Accattone n'est pas dans une situation financière florissante, et ce n'est que grâce à l'octroi régulier de subventions que la fermeture, souvent évoquée, a pu être jusque là évitée... pour combien de temps encore ?

Hélas, j'avais raison d'être pessimiste... !

En mai 2012, le cinéma ferme ses portes, et une laconique mention "fermeture pour travaux" apparaît dans les hebdomadaires spécialisés...

 Les mois passent sans que rien ne bouge...

Au cœur de l'été 2012, on apprend que le cinéma est en fait en liquidation judiciaire...

L'annonce en février 2013 d'une prochaine réouverture entretient l'espoir, hélas vite estompé...

En effet, le 27 mars 2013 est inauguré en lieu et place un établissement nommé "La Maison de l'Epargne", qui annonce fièrement sur sa façade la présence du "Cinéma Accatone" en complément d'un restaurant, d'un bar et d'une galerie d'affiches sur le thème de l'épargne.



Hélas, il faut bien se rendre à l'évidence, malgré la persistance de la salle de projection, dont la capacité est passée de 120 à 73 fauteuils, et malgré l'enseigne au néon toujours en place, ce lieu n'est plus un cinéma...

La salle a en effet pour vocation d'accueillir des conférences, assemblées générales, ou séminaires, et si de temps en temps quelques documentaires sur l'histoire de l'épargne sont prévus, c'en est bel et bien fini de l'ancien "Studio-Cujas" et "Accattone" !

Il ne nous reste plus que quelques photographies pour nous remémorer de ce haut-lieu de l'art et essai, qui fut autrefois dirigé par François Truffaut, et pour regretter amèrement la disparition de cet établissement qui proposait une multi-programmation de films très pointus, invisibles ailleurs...

Localisation : Paris 5ème - 20, rue Cujas

mardi 21 mai 2013

Orléans-Palace (Paris 14ème)


Le bâtiment visible sur ces photos abritait un cinéma, ouvert le 21 février 1914.

L'"Orléans-Palace" était situé sur l'un des boulevards des Maréchaux, à deux pas de la porte d'Orléans, au 100-102 boulevard Jourdan, et faisait l'angle avec la rue du Père-Corentin (rue de la Voie-Verte à l'époque...).


Construit à la place d'un ancien dépôt d'omnibus, l'établissement pouvait accueillir 700 spectateurs dans une salle dépourvue de balcon.

 Vue d'artiste du cinéma en 1929 - Droits Réservés

C'était un cinéma typique de quartier, proposant des séances à prix très abordables.

Il ferme définitivement ses portes le 2 avril 1962, et sera transformé quelques années plus tard en garage automobile.

De nos jours, c'est un commerce de motos qui occupe les lieux, qui ont conservé l'architecture extérieure de l'ancien cinéma.

Localisation : Paris 14ème - 100-102, boulevard Jourdan


jeudi 16 mai 2013

Eden (Cosne-Cours-sur-Loire - 58)

Photo © Cjp24 / Wikimedia Commons, septembre 2007 - Licence Creative Commons by-nc-nd 2.0

Avec sa magnifique façade art-déco et son enseigne en émaux de Briare, le cinéma "Eden" de Cosne-Cours-sur-Loire (58) est aujourd'hui classé "Monument Historique".

A ses débuts, l'"Eden-Cinéma" était en fait un modeste établissement de 300 places qui avait vu le jour en 1915 dans une ancienne salle municipale située sur un site en bord de la rivière "Nohain", ayant notamment hébergé une grande et populaire exposition en 1907.

 Avant le cinéma, en 1907... - Photo libre de droit (domaine public)

 Photo libre de droit (domaine public)

Après une période de fermeture pour des travaux de sécurité, le cinéma rouvre ses portes en 1928 avec une nouvelle façade redécorée, et une terrasse équipée d'une pergola devant le bâtiment.

Photo libre de droit (domaine public)

Photo libre de droit (domaine public)

La naissance du chef-d’œuvre art-déco, avec son fronton semi-circulaire que l'on peut encore admirer de nos jours date du 11 avril 1935, avec la réouverture du cinéma après plus d'une année de travaux menés par l'architecte local Roger Charton.
 
La nouvelle salle, équipée d'une scène de 6,5 m x 5, peut accueillir 500 spectateurs.

 Photo libre de droit (domaine public)

Photo libre de droit (domaine public)

Devenu propriété de la municipalité en 1988, le cinéma fait l'objet en 1993 d'un magnifique projet de rénovation avec préservation du patrimoine art-déco, qui conduit à la réouverture en 1994 après travaux menés par l'architecte Jean-Claude Pourtier, d'un établissement modernisé comprenant la grande salle de 276 places, à laquelle est adjointe une nouvelle salle de 108 places.

Photo © Cjp24 / Wikimedia Commons, septembre 2007 - Licence Creative Commons by-nc-nd 2.0

Depuis 2012, l'établissement est équipé pour la projection numérique et le 3D.

Localisation : Cosne-Cours-sur-loire (58) - 2, rue Saint-Agnan

 

samedi 11 mai 2013

CGR Les Ambiances (Clermont-Ferrand - 63)

Capture d'écran © Google Maps

Ce cinéma revient de loin !

Il est l'un des rares exemples d'établissement ayant fermé, puis changé radicalement d'activité, avant de retrouver sa vocation première !

C'est en 1955 que le cinéma "Ambiance" ouvre ses portes, avec son étonnante façade constituée d'un quadrillage en béton et de panneaux de verres colorés !

La salle unique pouvait accueillir 330 spectateurs.

En 1976, l'établissement est transformé en complexe de trois salles, puis ferme définitivement ses portes en 1985 avant d'être reconverti en restaurant.

Un retournement inattendu de situation a lieu en 2007 :  à la faveur de la démolition d'un autre cinéma du centre-ville, le "Paris", toute l'équipe de ce dernier se replie sur un "nouveau" cinéma recréé dans l'ancien cinéma "Ambiance", qui devient pour l'occasion "Les Ambiances" !

Le nouvel établissement est classé "Art et Essai", et se dote de trois salles à la pointe de la technique (93, 83 et 100 fauteuils).

Depuis l'automne 2012, le cinéma est exploité par le circuit "CGR", mais conserve sa vocation de cinéma d'art et essai.

Localisation : Clermont-Ferrand (63) - 7, rue Saint-Dominique

mercredi 8 mai 2013

Casino de Bécon (Courbevoie - 92) / Compléments

Grâce à Didier, je vous propose deux documents pour compléter le sujet déjà consacré à ce grand et beau cinéma de la banlieue parisienne.

Prise au début des années 80, la photo qui suit montre le bâtiment fermé depuis plusieurs années, encore à vendre ou à louer avant sa transformation en supermarché...

Sur la façade, on distingue encore le non du cinéma sur l'enseigne !


Et en souvenir de ses années d'exploitation, je vous repropose une affiche des années 70, avec quelques établissements locaux, dont le "Casino de Bécon" figurant en bonne place !


Localisation : Courbevoie (92) - 4, rue Madiraa

Merci à Didier !

dimanche 5 mai 2013

Colombier (Verrières-le-Buisson - 91)


Ce cinéma à l'architecture très moderne a vu le jour en 1976, au sein de la salle des fêtes de la commune de Verrières-le-Buisson (91) composée de deux salles, dont l'une est réservée aux dîners-spectacles et aux différentes associations de la commune.


Les séances de cinéma ont lieu dans la deuxième salle, classée Art et Essai, qui peut accueillir 378 spectateurs, mais qui doit partager le lieu avec les spectacles vivants.

De ce fait, elle ne propose en moyenne que trois séances par semaine.


Un réaménagement du bâtiment est prévu pour débuter à la fin de l'année 2014, et doit permettre la création d'une nouvelle salle entièrement dédiée au septième art.

 Localisation : Verrières-le-Buisson (91) - 3, voie de l'Aulne

 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...