samedi 28 mai 2016

Lorrain (Sarrebourg - 57)


Ce cinéma à la façade en grès des Vosges, de style gothique habituel à cette époque où la Moselle était en terre allemande, a ouvert ses portes en 1913.

Le cinéma portait alors le nom de "Elysée-Palace", et sa salle pouvait accueillir 500 spectateurs.

Photo libre de droit (domaine public)

Photo libre de droit (domaine public)

Des travaux de transformation sont entrepris dans les années 30, et sa capacité est portée à 700 places.

La salle unique avec un balcon est très agréable, avec ses beaux volumes et son plafond en forme de voute avec piège à son.

Elle est équipée dès le début des années 30 pour la projection sonore (système Radio Junior et Klangfilm).

A la fin des années 80, le cinéma est transformé en complexe de 3 salles, par morcellement de l'ancienne salle unique et ajout de nouvelles salles à l'arrière du bâtiment.

Avec l'ouverture d'un nouveau complexe le 15 mars 2014, l'ancien cinéma "Lorrain" ferme ses portes.

Après plusieurs mois de rénovation, le lieu, dont le nom a été conservé, est transformé en théâtre, inauguré le 15 octobre 2015.



Localisation : Sarrebourg (57) - 37, rue Poincaré

Un grand merci à Monsieur Daniel Collin pour les photos actuelles, et les éléments historiques et techniques.

 

mercredi 18 mai 2016

Scala (Paris 10ème)

Je replace cet article de juin 2009 à la "une", grâce à l'ajout de documents et d'informations très aimablement et généreusement fournis par les nouveaux propriétaires des lieux, Mélanie et Frédéric Biessy !

 A cet emplacement s'élevait jadis un music-hall de 1400 places, construit en 1874.

 Au temps du music-hall... - Photo libre de droit (Domaine Public)

En 1931, le lieu se tourne vers le cinéma, sans grand succès car il se retrouve en faillite en 1935, et se retrouve sous la menace d'une fermeture et démolition...

Rachetée par uns société d'exploitation cinématographique, la salle est entièrement reconstruite en 1936 en un luxueux cinéma d'exclusivité de 1000 places avec un grand balcon, auquel on accède par deux escaliers depuis un hall monumental.


La Scala en 1934 - Droits Réservés


En 1977, c'est un changement complet de cap qui s'opère, avec la transformation en un complexe de 5 salles vouées au cinéma pornographique, alors très en vogue dans le quartier Strasbourg-Saint-Denis...

La magnifique salle unique est cassée pour faire place à trois salles de 278, 266 et 165 places, alors qu'en même temps deux salles "cagibis" de 96 et 41 places sont créées en sous-sol.

 La Scala en 1977 - Droits Réservés

Restées en l'état depuis leur ouverture, les salles sombrent dans un état de décrépitude avancée, et c'est tout naturellement que leur fermeture intervient en trois temps : la salle 5 ferme en 1995, imitée par la salle 4 en 1997, avant que l'ensemble du cinéma ne ferme définitivement ses portes à l'été 1999...


 La Scala peu avant la fermeture...

Il y a encore quelques mois, voici ce qui restait de ce qui fut l'une des plus belles salles de cinéma parisiennes... une immense façade murée et recouverte d'affiches, dans l'attente d'une reconversion !


 Le lieu a failli rebondir une première fois, car un projet de transformation en cinéma d'art et d'essai a failli aboutir, sous la houlette du producteur de cinéma Maurice Tinchant... malheureusement, un autre prétendant a mis plus d'argent sur la table et a raflé la mise !

Il se trouve que ce nouveau propriétaire n'était guère recommandable, puisqu'il s'agissait d'une secte ayant pour projet de reconvertir en lieu de culte l'ancien cinéma !

Suite à une levée de boucliers, et aux refus systématiques de délivrance de permis de construire par la mairie de Paris, la situation se retrouva bloquée, jusqu'à ce que la secte jette l'éponge, et que l'ancien cinéma retombe en léthargie !


Mais on peut désormais en être certain, la Scala va renaître de ses cendres!

En effet, la Scala est aujourd’hui un lieu qui appartient à Mélanie et à Frédéric Biessy. 

Ce couple va faire de cet  ancien café-concert, ancien théâtre et ancien cinéma un théâtre de 550 places, au rapport frontal, entièrement transformable, dont les caractéristiques techniques n’auront rien à envier aux Ateliers Berthier (la deuxième salle de l'Odeon) mais dont le charme sera comparable à celui des Bouffes du Nord à Paris ou du Harvey Theatre à NYC.

L’ouverture aura lieu en mars 2018.

D'ici là, pour patienter, voici quelques photos des travaux en cours, ainsi que quelques esquisses du futur lieu qui sera baptisé "La Scala Théâtre" !




Nouvelle façade, le temps des travaux...




 Localisation : Paris 10ème - 13, boulevard de Strasbourg

Avec tous mes remerciements à Mélanie et Frédéric Biessy, et tous mes vœux de réussite pour ce projet de renaissance d''un lieu trop longtemps négligé !

Liens internet et Facebook : 

samedi 14 mai 2016

Goncourt (Paris 10ème)

Photo libre de droit (domaine public)

L'histoire de cet établissement commence avec l'ouverture en juin 1907 d'un très modeste cinéma de 200 places, le "Cinéma Parmentier", qui est rapidement agrandi la même année grâce à l'acquisition d'un commerce adjacent.

La nouvelle salle, rectangulaire et sans balcon, peut accueillir 400 spectateurs.

En 1909, un nouvel agrandissement de la salle porte sa capacité à 500 places.

En décembre 1948, après des travaux de rénovation, il est rebaptisé "Studio-Parmentier", puis finalement "Goncourt" en novembre 1953.

Il a fermé définitivement ses portes le 17 décembre 1963.

Plus aucune trace ne subsiste de nos jours, un immeuble ayant remplacé l'ancien cinéma.

Localisation : Paris 10ème - 158, avenue Parmentier

 

lundi 9 mai 2016

Celtic (Brest - 29)


Construit entre 1950 et 1952, le cinéma "Celtic" était à l'origine un établissement avec une immense salle unique de 1800 places, et une grande scène de 17 mètres par 12 !

Droits Réservés

Ayant toujours conservé sa majestueuse façade, l'établissement est totalement restructuré en 1982, année où il devient un complexe de huit salles pour un total de 1700 places.

Appartenant auparavant au circuit "Gaumont-Pathé", le "Celtic" fait partie du circuit CGR depuis le 8 juillet 2015.

Il devrait prochainement fermer pour plusieurs mois, afin de subir une nouvelle rénovation et la création d'une neuvième salle.

Localisation : Brest (29) - 187, rue Jean-Jaurès

Merci à Daniel Collin.

dimanche 1 mai 2016

Renoir (Aix-en-Provence - 13)


Avant de devenir le complexe de trois salles que l'on connait aujourd'hui, ce cinéma du cours Mirabeau s'appelait le "Cinévog".

Ce cinéma doit certainement dater du début de la seconde guerre mondiale - le circuit "Cinévog" ayant été créé en 1939 - sa présence étant attestée dans les journaux de l'année 1943...


Les informations sur la capacité de la salle unique font état de 825 places en 1957, 715 places en 1969 et 640 places en 1978.

Après son rachat en 1975 par l'exploitant du "Cézanne", l'établissement est transformé en complexe de trois salles en 1980, et devient le "Renoir".


De nos jours, le cinéma continue sa carrière d’établissement art et essai et accueille toujours dans ses trois salles (212, 138 et 80 fauteuils) les nombreux cinéphiles aixois.

Localisation : Aix-en-Provence (13) - 24, cours Mirabeau

Merci à Marc pour les superbes photos, diurnes et nocturnes !

 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...